Culture humanisteLa vie à Marseille

Marseille et sa grande maladie

A Marseille,  en 1720, il y eut plusieurs difficultés pour vivre à cause d’une maladie qui est gravement dangereuse: la peste.  Afficher l'image d'origine

Cette maladie est un virus qui attaque le corps,  qui a fait mourir plusieurs Marseillais .

A Marseille, pour sauver chaque Marseillais malade, il y a eut un médecin nommé Belsunce  un évêque, qui essayait de pousser cette maladie de chaque marseillais. Alors que la maladie se propageait dans tout Marseille, un marseillais peignait plusieurs œuvres sur l ‘ épidémie de Marseille: Michel Serre. Ce qui est mystérieux c ‘ est que lorsque le peintre a peint une de ses œuvres dans un tableau  nommée la ville morte   qui parait le 30 juillet 1720  :

Afficher l'image d'origine

Indices : dans ce tableau il y eut le chiffre 6

Plusieurs prêtres , sœurs de l ‘ église et médecins qui essayaient de sauver les marseillais .

La peste a fait plusieurs dégâts comme  :

  • –  la peste attaque le cerveau entraine des ondes dans le système nerveux
  • –  la peste détruit le cœur , les poumons et chaque parties sanguines du corps.
  • – la peste affaiblit le corps et détruit le système langage et le système physique .

Résumé :

Marseille est la 2ème capitale de la France est l’une des villes qui a reçu l’un des grand virus du monde. En 1720  Marseille s’ est appelée la ville morte ; le virus est venu grâce aux animaux des marais comme le rat .

Lorsque les malades qui venaient en plein bateaux les kaméléons ( les soldats ) qui surveillaient Marseille et leur disaient de repartir à l ‘ île de Frioul dans un hôpital au sommet d ‘ une colline .

 

Hôpital Caroline - Iles du Frioul, Marseille - Chantier école du patrimoine

La maladie commença en 1720 et s’arrête en 1722

Au fil du temps, Marseille oublia ce genre d’incidents et continua leur vie .